Peintures

Description du tableau de Raphaël «La Madone Sixtine»

Description du tableau de Raphaël «La Madone Sixtine»


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'image représente une femme avec un enfant, mais ce n'est pas seulement une femme, c'est une vierge tenant un enfant béni dans ses bras. Son regard doux et en même temps triste semble savoir quel avenir ingrat attend son fils. L'enfant, au contraire, est plein de vie, de force et d'énergie, ce qui se voit très clairement dans sa constitution.

Mère tient terriblement et doucement son fils dans ses bras, pressant son corps nu contre elle, comme si elle essayait de le protéger de tous les ennuis que la vie nous apporte. Dans l'image, une femme est représentée debout dans le ciel, parce que c'est elle qui a donné naissance au Sauveur, elle a apporté la bénédiction dans les pays des pécheurs.

À première vue, le tableau est simple et compréhensible, mais Raphaël a toujours investi plus dans le sens du tableau qu'il ne pouvait s'en rendre compte du simple, non initié dans les secrets des merveilles de la peinture. Les spectateurs peuvent s'attarder longtemps devant cette photo, admirant le beau visage de la mère et le visage encore assez enfantin, mais déjà flou, de l'enfant.

Leur intégrité semble nous dire que leur mission sur terre ne fait que commencer et que les destins préparés par le destin ne feront que souligner l'importance de leurs actions. Il s'agit d'un enfant divin, présenté au monde, ou peut-être sacrifié, afin de montrer que tout naît de la même manière, que les gens sont fils du Seigneur, mais poursuivant uniquement des buts justes, vous pouvez trouver votre place parmi les nuages ​​blancs.

La Madone Sixtine est un chef-d'œuvre, car elle combine des phénomènes incongrus, tels qu'un corps humain mortel et le caractère sacré de l'esprit, inhérent aux gens ordinaires, la naissance d'enfants et l'expiation des péchés par le meurtre.

Tout est mélangé, tout se dispute, mais en même temps, il se complète. Sans corps, il serait impossible de dépeindre une femme qui a présenté au monde un enfant divin, sans esprit, il n'y a pas de vie dans le corps, sans l'apparence naturelle d'un enfant, comment les gens comprendraient-ils qu'ils sont aussi capables dès la naissance de suivre le chemin droit, comment sans devenir expiation pour que le péché devienne sans péché.

Tant d'émotions tiennent sur une même toile, tant d'esprits et de pensées humains sont tombés sur le lit de la connaissance de la vérité, mais seul l'auteur lui-même peut dire en toute confiance et sans fiction ce qu'il avait en tête, en combinant des choses incompatibles.





Descriptions de violon


Voir la vidéo: Les grands maîtres de la peinture: Rembrandt - Toute LHistoire (Octobre 2022).